Réseau Entreprendre Alsace
ENTZHEIM 67960 France
Tél.03 88 59 03 29
Réseau Entreprendre Alsace
48.5590657, 7.614485599999966
Retour aux actualités >>

12/11/2015

Conseil du jour : Réduire ses coûts

 « Profit = Recettes – Dépenses ». Il est bon parfois de se rappeler cette définition du profit. Un(e) dirigeant(e) doit donc agir sur ces deux leviers, également efficaces.

Bon, d'accord, mais concrètement comment s'attaquer à la réduction de ses coûts : Quand commencer à s'y intéresser ? Quels coûts réduire en priorité ? Comment s'y prendre ?

 

Quand s'intéresser à la réduction des coûts ?

Non, la réduction des coûts ne doit pas forcément et tout le temps être l'obsession d'un(e) dirigeant(e) ! La réduction des coûts doit devenir une de ses priorités quand :

  • L'entreprise est suffisamment développée pour avoir des coûts significatifs, qui pèsent réellement sur son résultat économique.

  • Ses achats et processus sont suffisamment stabilisés pour pouvoir être analysés.

 

A quels coûts s'intéresser en premier lieu ?

Ceux dont la réduction a le plus de probabilité de se traduire par une amélioration réelle et comptable du résultat d'exploitation : les coûts d'achats.

  • Matières premières, produits et composants.

  • Sous-traitance et prestations.

  • Autres achats (de fonctionnement).

La réduction des autres coûts (personnel, R&D, investissements, stocks…) peut avoir des effets pervers et/ou ne pas forcément se traduire par une amélioration du résultat de l'entreprise. A considérer donc dans un second temps et avec prudence…

Etablir le classement par ordre décroissant des volumes annuels en Euros des familles d'achats, ou à défaut des fournisseurs. Se concentrer sur les premiers du classement, dont le cumul représente au moins 50% des achats. Vous limiterez ainsi la chronophagie de la démarche.

 

Comment s'y prendre ?

Pour chaque famille d'achats ou de dépenses ainsi identifiée :

  1. Remettre à plat son besoin (En avons-nous vraiment besoin ? Quelles fonctionnalités ?...)

  2. Optimiser sa consommation (Que pouvons-nous changer pour moins en consommer ?)

  3. Rechercher des options alternatives (Que pouvons-nous acheter d'autre pour répondre au même besoin ?)

  4. Consulter au moins 3 fournisseurs/prestataires en leur demandant de vous proposer des nouvelles idées ou solutions. Les comparer et choisir.

  5. Soigner la mise en place de la solution choisie et mesurer au bout de six mois que l'économie attendue est bien au rendez-vous. Réagir si besoin. Féliciter les acteurs.

  6. Refaire l'exercice tous les deux ou trois ans (sur les postes de dépenses les plus lourds).

 

Combien en attendre ?

Cette approche méthodique et systématique permet de réduire d'au moins 20% (et parfois de beaucoup plus) ses coûts achats. Combien cela représente-t-il dans votre entreprise ?...

 

Philippe JEANNOT

Membre de Réseau Entreprendre Alsace